• Medecins guerriers
  • Activités camp des milles

    Présentation de nos activités au camp des Milles

  • Euthanasie nazie

    L'exposition "L’euthanasie nazie des handicapés : les premières victimes de Hitler"

  • Livre de cuisine des rescapés

    Livre de cuisine des rescapés – les recettes des grand-mères 

  • Exposition

    L'exposition « Le Peuple, le Livre, la Terre... » présentée au Conseil de l'Europe

  • Livre

    « L’Antisémitisme : la Haine Générique » publié en anglais, français, russe, espagnol et arabe

  • Ce n'est pas un rêve

    Projection du film Ce n'est pas un rêve - la vie de Theodor Herzl

  • Concours littéraire sur l'Holocauste 2014

    Chaque année, les lauréats russes du concours d'essais sur l'Holocauste sont invités à l'Unesco

  • Concours d'essais sur l'holocauste 2018

    Le 6 juillet 2018 à l'Unesco, avec les lauréats russes du 14ème concours d'essais sur l'Holocauste

logo BNVCA

 

Depuis la résurgence d’actes antisémites en France suite à la « seconde intifada » de l’an 2000, le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme agit en défense des victimes d’agressions, injures et actes de vandalisme à caractère antisémite. Le BNVCA, dont le siège se trouve à Drancy (Seine-Saint-Denis), au cœur de la banlieue parisienne la plus agitée, travaille avec le soutien de l’association Verbe et Lumière - Vigilance.

Le service juridique du BNVCA est composé d’un secrétariat, de bénévoles, ainsi que de plusieurs avocats chargés de nombreux dossiers judiciaires en cours, parmi lesquels :

- L’affaire Mireille Knoll : le BNVCA s’est constitué partie civile dans cette affaire, suivie par Maître Charles Baccouche.

 

Mireille Knoll est née le 28 décembre 1932 à Paris. Rescapée de la rafle du Vél d’Hiv en juillet 1942, elle s’est réfugiée au Portugal.

Après la guerre, elle épouse un survivant d’Auschwitz et le couple part s’installer au Canada, avant de revenir plus tard à Paris.

Après le décès de son mari, Mireille, atteinte de la maladie de Parkinson, ne peut plus sortir de chez elle autrement qu’en fauteuil roulant et accompagnée de son auxiliaire de vie.

Le vendredi 23 mars 2018, vers 18 h 30, les pompiers entrent chez Mireille Knoll après qu’un voisin a signalé un incendie dans son appartement. Le corps sans vie de Mireille, en partie brûlé, est allongé sur son lit. Elle a reçu onze coups de couteau.

27 03 18   La Marche blanche du 27 mars 2018, à Paris.

Appelés sur place, les techniciens du laboratoire central de la préfecture relèvent cinq départs de feu dans l’appartement. Le caractère antisémite du meurtre est retenu par la justice le 26 mars. Le voisin de la vieille dame, Yacine Mihoub, est rapidement soupçonné, arrêté et placé en garde à vue. Il avait été condamné pour agression sexuelle, en février 2017, sur la fille de l’aide-soignante de Mireille Knoll, âgée de douze ans, et poursuivi pour faits de violences et de menaces de mort. Un deuxième suspect est arrêté près de l’Opéra Bastille. Il affirme que Yacine avait poignardé l’octogénaire sur son lit médicalisé en criant « Allahu Akhbar ! »

Les deux hommes, qui ont de lourds casiers judiciaires, s’accusent alors mutuellement d’avoir porté les coups. Début avril, la mère de Yacine est mise en examen pour « destruction ou modification des preuves d’un crime », après avoir nettoyé le couteau et fait disparaître les verres dans lesquels Mireille Knoll avait offert du porto à ses assassins.

L’affaire est encore en cours et mobilise les avocats de la victime et des parties civiles, suite à des rétractations des suspects, qui visent à enlever le caractère antisémite au crime, pour maintenir uniquement le motif crapuleux et d’une possible vengeance.

- L’affaire Faurisson d’Hondt : en 2014, de graves propos négationnistes sont tenus dans une vidéo intitulée « L’interview-vérité de Robert Faurisson ». L’affaire est suivie par Maîtres Léa Fiorentino et Laurence Lévy, de l’Organisation juive européenne. Le 8 août 2018, la Cour de cassation prononce un non-lieu à renvoi, rejetant ainsi le pourvoi formé par Patrick d’Hondt, dont la demande de questions prioritaires de constitutionnalité (QPC) est jugée infondée.

- L’affaire Hervé Ryssen : l’essayiste Hervé Ryssen, de son vrai nom Hervé Lalin, diffuse des vidéos contenant des propos anti-juifs, propageant la haine. Maître Baccouche est chargé de cette affaire. Le 8 juin 2018, Hervé Ryssen est condamné à un an de prison ferme et à verser 2 000 € de dommage-intérêts au BNVCA et 1 000 € pour l’article 475-1. Le jugement est en attente du certificat de non-appel.

- L’affaire Roger Pinto : dans la nuit du 7 au 8 septembre 2017, Roger Pinto, son épouse et son fils sont victimes d’un cambriolage accompagné de violence, coups et propos antisémites dans leur pavillon de Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis). « Vous êtes juifs, vous avez de l’argent », s’entendent-ils dire. Maître Bensimon est chargé du dossier. Les audiences se suivent et l’une des personnes mises en cause, Fatima Djuric, est actuellement placée en détention. - Affaires Zemor/BDS : plusieurs plaintes sont en cours à l’encontre d’Olivia Zemor, dirigeante de CAPJPO-EuroPalestine, instigatrice d’actions de boycott, désinvestissement, sanctions (BDS) anti-israéliennes.


Le BNVCA lutte par tous les moyens légaux contre ceux qui tiennent des discours antisémites et antisionistes, y compris sur Internet, sites, blogs et réseaux sociaux, afin de les interdire.

Le BNVCA surveille et combat davantage les problèmes de voisinage, les petits actes antisémites, le harcèlement au travail, mais également le djihadisme anti-juif, nouveau phénomène qui influence de nombreux Français et Françaises d’origines et de religions différentes. Le numéro de la hotline 01 44 84 90 66 du BNVCA fonctionne 24h/24, 7j/7. Depuis la mise en ligne de son nouveau site Internet et la gestion quotidienne des réseaux sociaux, le Bureau recense beaucoup plus de signalements sur tout l’Hexagone que l’année dernière. Le BNVCA traite depuis le mois de janvier 2018 deux cent vingt affaires antisémites de tout ordre, qui font l’objet d’un suivi administratif et juridique.

Le BNVCA est régulièrement sollicité par les médias, nationaux et internationaux. Les ressources du BNVCA proviennent uniquement des dons de particuliers et de la subvention institutionnelle de la part de Verbe et Lumière - Vigilance, en cours depuis une quinzaine d’années.

 

« Le Peuple, le Livre, la Terre : 3 500 ans de relations entre le peuple juif et la Terre sainte »

Expositions

07 novembre 2018

L’exposition « Le Peuple, le Livre, la Terre : 3 500 ans de relations entre le peuple juif et la Terre sainte » a été rédigée par le regretté professeur Robert Wistrich, de l'Université hébraïque de Jérusalem, avec le soutien de l’Unesco, du Centre Simon Wiesenthal et de Verbe et Lumière - Vigilance.   Ses vingt-quatre panneaux présentent l’histoire juive depuis les prophètes bibliques et les royaumes de David et Salomon, les exils à Babylone et en Perse et le retour pour reconstruire Jérusalem, l’occupation de la Judée par les Romains et la naissance du christianisme, les croisades et la conquête musulmane, la diaspora et les pionniers...

Lire la suite

14e Concours d’essais universitaires russes sur la Shoah

Autres actions

06 novembre 2018

Unesco, Paris, le 6 juillet 2018 Le directeur des Relations internationales du Centre Simon Wiesenthal, Shimon Samuels, a ouvert la cérémonie en ces termes : « Ce programme unique de concours d’essais sur la Shoah, coorganisé par l’association Verbe et Lumière-Vigilance (VLV), le Centre Simon Wiesenthal Europe (CSW) et le Centre de recherche et d’éducation Holocauste (Russian Holocaust Centre, RHC), en est maintenant à sa quatorzième édition. Nous invitons chaque année à Paris les cinq étudiants lauréats des pays de l’ex-Union soviétique, qui viennent présenter à l’Unesco les résultats de leurs recherches. » Les lauréats 2018 étudient respectivement à Moscou, Vladimir, Orel, Petrozadovsk...

Lire la suite

Activités de Verbe et Lumière-Vigilance présentées au Camp des Milles - Aix-en-Provence, 4-5 avril 2018

Autres actions

12 octobre 2018

Lors de la « 4e Rencontre internationale des mémoriaux et de l’éducation à la citoyenneté - Réunion Chaire Unesco sur Extrémismes, radicalisations et rapport à la vérité », les activités de l’association Verbe et Lumière-Vigilance ont été présentées aux représentants de mémoriaux, d’universités et de centres d’étude en France, Italie, Allemagne, Bosnie-Herzégovine, Serbie, Tunisie, Maroc, Rwanda, Cameroun et ailleurs.                                                     Le site mémorial du Camp des Milles est un musée d'histoire et un lieu de mémoire préservé, mais aussi un laboratoire pluridisciplinaire donnant des clés de compréhension pour réagir à temps face aux crispations identitaires et aux extrémismes. Son action éducative et culturelle est destinée à...

Lire la suite

La Commission pour l'indemnisation des victimes de spoliations (CIVS)

Autres actions

29 octobre 2018

La Commission pour l’indemnisation des victimes de spoliations (CIVS) est chargée d’examiner les demandes individuelles présentées par les victimes ou par leurs ayants droit pour la réparation des préjudices consécutifs aux spoliations de biens (matériels et financiers) intervenues du fait des législations antisémites prises, pendant l’Occupation, tant par l’occupant que par les autorités de Vichy.   Les préjudices qui ouvrent droit à indemnisation sont les suivants : le pillage d’appartement et de logement de refuge; la spoliation professionnelle et immobilière; la confiscation des avoirs bancaires et la consignation des polices d’assurance; le vol ou la vente forcée de biens culturels mobiliers (dont...

Lire la suite

« L'antisémitisme : la haine générique »

Publications

09 novembre 2016

  Le livre L'antisémitisme : la haine générique est dédié à la mémoire de Simon Wiesenthal, qui incarnait la conscience de la Shoah. Y sont rassemblés des essais provenant d'un large panel d'auteurs, traitant de l'antisémitisme et d'autres formes d'intolérance, de racisme et de xénophobie. Partant de l'idée que l'antisémitisme est un paradigme de la haine, sont examinées à travers ces lignes certaines des raisons qui lui ont permis de prospérer à travers les âges pour être toujours présent à notre époque, malgré la condamnation presque universelle de la Shoah. Le livre cherche ainsi à comprendre ce paradigme dans toutes ses formes et...

Lire la suite

Indésirables - 1938 : la conférence d’Évian et les réfugiés juifs

Publications

29 octobre 2018

  Au cours des années 1930, le durcissement constant de l’Allemagne hitlérienne envers ses concitoyens juifs contraint bientôt ces derniers à l’émigration. En juillet 1938, à l’initiative du président américain Franklin D. Roosevelt, se tient à Évian, en France, une conférence internationale destinée à trouver un refuge à des dizaines de milliers d’exilés, juifs pour la plupart. Elle réunit une trentaine d’États, essentiellement européens et sud-américains. A la fin de la conférence, seulement la République dominicaine avait offert d’accueillir cent mille Juifs, à condition qu’ils soient des hommes célibataires et travailleurs agricoles. Il y avait très peu d’agriculteurs parmi les Juifs, mais quelque cinq cents d’entre eux...

Lire la suite

Bureau national de vigilance contre l'antisémitisme (BNVCA)

Autres actions

30 octobre 2018

  Depuis la résurgence d’actes antisémites en France suite à la « seconde intifada » de l’an 2000, le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme agit en défense des victimes d’agressions, injures et actes de vandalisme à caractère antisémite. Le BNVCA, dont le siège se trouve à Drancy (Seine-Saint-Denis), au cœur de la banlieue parisienne la plus agitée, travaille avec le soutien de l’association Verbe et Lumière - Vigilance. Le service juridique du BNVCA est composé d’un secrétariat, de bénévoles, ainsi que de plusieurs avocats chargés de nombreux dossiers judiciaires en cours, parmi lesquels : - L’affaire Mireille Knoll : le BNVCA s’est constitué partie civile dans...

Lire la suite

Recettes tirées du « Livre de cuisine des rescapés – les recettes des grand-mères » (éditions Shorashim Group)

Autres actions

12 octobre 2018

Choux-fleurs farcis à la viande Recette de Shoshana Bagdali, née en 1939 en Grèce. Fuyant les nazis, la famille de Shoshana a trouvé refuge auprès des partisans dans les montagnes, menant une vie de fatigue et de souffrance jusqu’à la fin de la guerre. En 1947, elle et ses deux grands frères se sont embarqués sur le navire Exodus pour rejoindre Israël et participer à la naissance de l’Etat. Ingrédients : 3 choux-fleurs Pour la farce : 1/2 kg de viande hachée 2 œufs 2 cuillères à soupe d'oignons hachés sel et poivre 3 cuillères à soupe de chapelure Pour la panure et...

Lire la suite

« Livre de cuisine des rescapés – les recettes des grand-mères »

Publications

09 novembre 2016

  Le Livre de cuisine des rescapés – les recettes des grand-mères est un hommage unique à la mémoire de la Shoah, illustrant des recettes de cuisine transmises et réalisées par des survivants avec l’aide de la jeune génération de grands chefs israéliens.   Ce livre a été publié par l’association Shorashim, qui a pour mission l’assistance aux personnes âgées et aux survivants de l’Holocauste, avec le soutien de Verbe et Lumière –Vigilance.       Le Livre de cuisine des rescapés – les recettes des grand-mères  parcourt l’histoire des familles, leurs traditions culinaires et propose 24 recettes gourmets du passé. De plus, il valorise l’expérience vivante et créative des « grand-mères » qui donnent...

Lire la suite